Velis Electro : un probable moyen de déplacement interurbain ?

Les déplacements interurbains se font d’habitude par les voies terrestres, mais l’avenir projette-t-il l’emprunt des airs ? Ceci fait allusion au Velis Electro qui semble être le moyen le plus adapté à ce type de déplacement. Il est un moyen original de locomotion qui prône un léger déplacement aérien dans l’avenir. Découvrez tout sur lui dans cet article.

Un 1er avion électronique léger

La certification totale d’appareil électrique fut donnée à l’auteur ayant fabriqué le Velis Electro en 2020. Cliquez sur https://www.mobilityinthecity.com/ pour en savoir plus. En effet, c’est l’EASA qui l’a validé. Et il est d’ailleurs le premier avion électrique autorisé et disponible sur le marché. En outre, il revigore l’économie de l’aviation et doit se renouveler par défaut la crise climatique.
Il est de nature silencieuse, l’interne comme à l’externe et reste utilisable peu importe les conditions. Il respecte valablement les normes de sécurité au niveau du moteur. C’est en partie l’équivalence des moteurs conventionnels. En plus de cela, son autonomie donne 1 heure 10 minutes pour ¼ heure de recharge.

Partenariat en Bretagne

Avec l’accord de la fédération aéronautique française, un partenariat a été conclu pour la Bretagne avec l’auteur, c’est-à-dire le constructeur. À l’issu de cet accord, les participants cherchent à accélérer le déploiement de cet avion. De ce fait, il est devenu aujourd’hui un objet de plus de 50 projets de commande. Ce qui prouve peu à peu l’acceptation de cet avion par le monde. Par ailleurs, des moyens y sont mis par les banques et aussi des investisseurs pour que le projet soit une réussite.

Un effet sur le déplacement en ville ?

La sortie de ce type d’avion a pour objectif d’innover dans le déplacement aérien léger tout en rajeunissant la flotte aérodrome. Ce moyen de déplacement ne pourrait-il être adopté plus que le transport en demande ? Ne représente-t-il pas le futur des transports interurbain ? L’avenir répondra à toutes ces interrogations.