Connaître sa capacité d’emprunt : comment s’y prendre ?

Les économistes ont pour habitude de dire que le crédit est le moteur de l’économie. Alors, si vous désirez contracter un crédit pour un investissement ou pour l’achat d’un bien, n’hésitez surtout pas. Cependant, avant de vous lancer dans cette aventure, il est important que vous analysiez votre capacité d’emprunt, pour ne pas être surpris par votre futur créancier ou par votre banque. Lisez cet article pour savoir comment vous y prendre.

L’emprunt : qu’est-ce que c’est ?

Et si on commençait par le tout début! L’emprunt désigne l’acte et le processus qui permet de contracter un crédit à court, moyen ou long terme, auprès d’une tierce personne ou d’une institution. En terme plus clair, l’emprunt est le résultat qui se dégage de la rencontre de l’emprunteur et du prêteur. Quand il se rapporte aux finances publiques, l’emprunt désigne une dette contractée par l’Etat ou une collectivité publique sur le marché des capitaux à des conditions fixées d’avance. Par ailleurs, l’emprunt implique un remboursement dont l’échelonnage est défini dans le contrat qui lie les deux parties. Il faut préciser que ce type de remboursement est majoré d’intérêts dont les taux varient généralement de 0,5 à 3%. Peut emprunter, toute personne qui en possède la capacité.

Comment évaluer sa capacité d’emprunt ?

Il faut comprendre la capacité d’emprunt comme l’aptitude ou la disponibilité de l’emprunteur à pouvoir éventuellement solder sa dette à bonne échéance. À présent, comment se passe le calcul de la capacité d’emprunt ? La réponse à cette question nécessite la connaissance de certains éléments que sont le revenu mensuel, les charges, l’apport personnel, les aides financières, le coût d’achat du bien immobilier ou du projet, etc. Une fois cette étape franchie avec succès, vous pourrez soustraire du montant que vous désirez emprunter, les capitaux nécessaires. À cette soustraction, ajoutez les frais d’achat. Du résultat de cette opération, soustrayez maintenant vos apports personnels, ainsi que les différentes aides que vous espérez recevoir. Le résultat final ainsi obtenu est votre capacité d’emprunt.